Théâtre des deux sources

au fil des saisons



Milieu scolaire : témoignages

* Je tenais à vous manifester notre admiration devant la très grande qualité de vos prestations qui nous a fait vivre un moment rare où le temps suspend sa course et laisse place à "l'ineffable" (Mireille Salaün - Principale adjointe cité scolaire Jean Baptiste Say - 75016 Paris)

* Je fais appel au Théâtre des deux Sources depuis plusieurs années dans différents établissements dont certains élèves sont "difficiles" : silence absolu... On écoute, on sourit, on rit, parfois même aux éclats, on savoure ces moments de poésie qui sont si bien joués. (Anne Josserand - documentaliste collège P. Mendès France - 75020 Paris)

* Imaginez une classe de troisième scotchée pendant une heure devant un tréteau improvisé où trois fées les ensorcellent à coups d'alexandrins, d'octosyllabes et d'incantations poétiques de toutes sortes dont elles ont le savant secret. Mes collègues et moi-même pensions devoir abuser de notre autorité pour faire se tenir coite toute notre horde d'adolescents les plus retors... mais un accord de viole de gambe et quelque tour de passe-passe de Hugo et de Rimbaud et nous voilà une fois de plus embarqués, subjugués et hypnotisés nous-mêmes par nos chères ambassadrices du Théâtre des deux Sources dont nous ne nous lassons jamais et dont nous attendons le retour déjà avec impatience et gloutonnerie... (Éric Chanut - professeur d'histoire au collège Sainte Thérèse - 94 Champigny)

* Lorsque vous venez dans notre école, celle-ci se transforme. Nous sommes transportés dans l'espace et dans le temps. On a l'impression de faire irruption chez des gens à des moments joyeux, drôles ou inquiétants. La curiosité est titillée à chaque nouveau poème. Et là, qu'est-ce que ça va être ? Les yeux s’écarquillent, les oreilles se tendent et le sourire se dessine. Encore merci de faire vivre la poésie ! (Anne-Sophie Leroux - institutrice à l'école du Général Lasalle - 75019 Paris)

* J'ai pas tout compris mais j'ai tout aimé ! (élève de CP à Forges les bains)

* J'ai pas aimé, j'ai adoré ! (élève de CM à Paris 19ème)

Articles de presse

* Ainsi entraîné, ainsi ébloui, ainsi provoqué, le spectateur sent que la poésie est le commencement et la fin de tout.
(R. Sévy - L'Est Républicain)

* Paul Lera sent admirablement le texte. C'est très bien interprété dans le sens de la subtilité profonde.
(G. H. Durand - France Culture)

* Sylvaine Wiart : un parfum de révélation.
(Pierre Gervasoni - Le Monde)

* Quand on peut avoir les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, le bonheur est parfait.
(J.P Govignaux - L'Est républicain)

Paroles de poètes

* Quelle joie de communiquer à travers votre merveilleux talent. (Andrée Chedid)

* Chère Paule d'Héria, je garde le souvenir de votre bien belle prestation à Monaco. (Pierre Seghers)

* L'ensemble des activités que vous avez vouées à mon oeuvre m'a enchanté, car vous avez su faire, ce qui n'est pas toujours le cas, l'équilibre entre ma poésie et mon théâtre, qui sont les deux aspects d'une même quête. (Jean Tardieu)

* Les enfants écoutent Paule d'Héria dans un silence chargé d'attention et de désir. Le langage poétique ouvre les portes à l'imaginaire (Jean Desmeuzes, poète et inspecteur à l'Éducation nationale)

Quelques évènements

* Festival Partir en livre
* Festival Théâtre en quartier
* Festival Notes d'automne
* Festival d'Avignon
* Festival de Rentilly
* Rencontres Théâtrales Internationales de Haute Corse (direction Robin Renucci)
* Festival de Lavaudieu
* l'Atelier Imaginaire (Prix Max-Pol Fouchet)
* Ideklic, festival international pour l'enfant de Moirans en montagne
* Tournée organisée par la médiathèque départementale de Lozère dans le cadre du printemps des poètes
* Musée de la vie romantique
* ...